« Je n’invente rien. Mais j’ai conçu un espace qui s’il n’est pas des plus étonnant me permet d’être au moins plus sincère avec le monde. » James Px.

.

.
Je suis Paris Bruxelles Nice Berlin Afrique Moyen Orient Je suis monde Je suis en vie Je suis ici

7 janv. 2015

Charlie Hebdo

être ou ne pas être Charlie peu importe
là n'est pas la question ni la réponse
lorsque je relis cette citation de Picasso
« J'ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant. »
alors
oui pour dire ce que l'on pense
oui pour penser ce que l'on dit
oui pour cette fameuse liberté de penser
à laquelle nous sommes tous attachés
non au « Je fais ce que je veux quand ça me plaît. »
je vous infligerai donc toujours et encore
ma liberté de penser
je dessinerai et écrirai en corps et âme
en gardant en tête la citation de John Stuart
« La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres. »

Je suis Charlie car je suis contre le terrorisme
la folie sanguinaire
l'impérialisme islamique intégriste
pour Cabu, Charb, Wolinski,  Honoré et Tignous 
qui figurent parmi les victimes 
de l'attaque terroriste d'aujourd'hui 
au nom de quelque chose d'impalpable
et d'odieux
Je suis Charlie
pour ne pas oublier
pour ne pas amalgamer
pour continuer à vivre en paix
librement
ne faut-il pas se battre
dessiner
écrire
provoquer
pour subsister
et si certains préfèrent baisser la culotte
parce que quelques millions de fanatiques
brûlent un drapeau Italien et la Pinata de Sarko
contre la France
je suis mort de rire

je suis Charlie

Philosophiquement
Penser
c'est raisonner

La liberté de penser doit donc nécessairement être la liberté d'être raisonnable
et non de penser n'importe quoi
Il y a des limites au droit de penser
mais ces limites doivent être celles de la raison
aussi bien logiquement que légalement
Aucun droit n'est absolu
Tout droit suppose des devoirs
Ce qui importe n'est pas que quelqu'un puisse avoir le droit de penser n'importe quoi
mais que chacun ait les mêmes droits
Les opinions qui s'opposent à cette égalité ne sauraient être tolérables
pas plus que celles qui empêchent le jeu de la démocratie
garante de cette égalité
Cela n'empêche pas bien sûr certains d'aller au-delà et de vouloir régenter les consciences
Ils ne respectent plus alors les droits fondamentaux
qui sont ceux de l'humanité
car la pensée fait partie de notre dignité d'homme
et empêcher l'homme de penser
conduit à le ramener à l'animalité...



Ann Telnaes du Washington Post








Plantu

15 commentaires:

  1. Galatea belgajanvier 07, 2015

    Mon NON aussi à une mentalité barbare...

    Trop long discuter, après, sur la façon de dire nos raisons et les débattre avec celles des autres...

    RépondreSupprimer
  2. Liberté d'expression, est-ce que ça existe vraiment ?
    Si oui, alors je peux librement exprimer la pensée suivante:

    Supprimons "dieu", le monde ira mieux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour

      je souris ☺
      car la plus jeune de mes filles dit ceci
      ...'' Dieu et l argent sont sources d ennuis..quelqu un peut me
      dire qui a eu la brillante idée de les inventer !!! ""

      bonne journée

      Supprimer
  3. ODE 31 - 17janvier 07, 2015

    Une pensée à eux et à leur famille.
    J'ai beaucoup de peine.
    Les assassins devront affronter un jour la justice, en espérant qu'elle sera implacable

    RépondreSupprimer
  4. Un magnifique et déchirant hommage !
    C'est bien vrai, oui à la liberté d'expression !
    Pas de pitié pour ces meurtriers, ne les laissons pas gagner !

    Des millions de pensées aux familles et à ceux qui ont assisté a ce massacre.
    "Forever" Charlie Hebdo

    RépondreSupprimer
  5. Le plus dur, c'est de pleurer ceux qui nous ont fait rire....

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir J'approuve absolument ce qui est écrit dans ce texte.
    Meilleurs vœux
    Pichardin

    RépondreSupprimer
  7. Tu fais bien de le préciser. Siffler n'est pas condamner et surtout tout mélanger.
    Catherine

    RépondreSupprimer
  8. Bravo pour ton texte que j'approuve également !
    Vive la liberté de penser et de s'exprimer !
    Et plein de pensées à toux ceux qui sont décédés et à tous les membres de leurs famille !


    Mes amitiés

    Sybilla

    RépondreSupprimer
  9. Laugier Andréjanvier 22, 2015

    Quel émouvant et intense tableau tu viens de brosser, dans une plume à la fois engagée et profondément viscérale. Parce que l'époque est violente, la parole poétique doit prendre cette expression de solidarité en offrant une voix aux hommes que la barbarie condamne au silence. Nous sommes CHARLIE face à la radicalisation, face à la haine, face au terrorisme, face aux attentats, tout comme nous sommes CHARLIE en reconnaissant une assez grande légèreté à nos gouvernants dont il aura fallu qu'il y ait 17 morts pour qu'ils se réveillent de leur laxisme. Eux, ce sont des CHARLOTS !Nous devons aussi prendre en compte qu'avec les djihadistes nous avons affaire à des fanatiques, et que ces genres de dessins conduisent à prendre des risques élevés. Avec des gens civilisés, cela se règlerait, et amènerait à réagir à armes égales, c'est-à-dire caricatures contre caricatures, mais pas en tuant. On peut toujours ignorer les caricatures à caractère religieux les trouvant simplement de mauvais goût, mais cet acte terroriste démontre sans l'ombre d'un doute la folie furieuse qui anime les intégristes islamistes.

    BRAVO pour ton engagement. C'est fort de dénonciation, et tout à fait conforme aux idées et aux institutions dans notre pays des droits de l'Homme et des Libertés.

    Toute ma TRÈS CHALEUREUSE et SINCÈRE AMITIÉ.

    CARPE DIEM

    RépondreSupprimer
  10. être ou ne pas être Charlie
    le respect avant tout
    bien amicalement

    RépondreSupprimer
  11. Issoldunoisejanvier 23, 2015

    Il n'est pas vital de savoir qui est Charlie ou qui ne l'est pas, mais il est vital d' unir nos forces et nos pensées en défendant le droit à la liberté quelle qu'elle soit en combattant l'obscurantisme.

    Un superbe texte valeureux et sincère. Bravo

    Michèle

    RépondreSupprimer
  12. Charlie n'a pas perdu son hebdo, demain d'autre reprennent le flambeau
    et que vive la démocratie

    RépondreSupprimer
  13. Je ne suis pas Charlie mais j'adhère à ce que tu dis dans ce beau poème l'ami
    Guy

    RépondreSupprimer