« Je n’invente rien. Mais j’ai conçu un espace qui s’il n’est pas des plus étonnant me permet d’être au moins plus sincère avec le monde. » James Px.

.

.
Je suis Paris Bruxelles Nice Berlin Afrique Moyen Orient Je suis monde Je suis en vie Je suis ici

25 mars 2013

Lettre ouverte

A ceux qui veulent un retour de la peine de mort en France.

En France être pour la peine de mort c'est comme remettre en cause le droit à l'avortement ! Ou sommes nous dans la machine à démonter le temps...

En temps de crise, la chose pourrait être efficace dans ce système de tuerie et de vengeance, nous aurions ainsi moins de bouche à nourrir pour notre société mal en point !
Le cynisme étant de rigueur aujourd'hui, alors je propose la chasse à courre où l’homme serait la proie (assassin ou pas, la justice c'est comme l'arbitre, il a toujours raison, c'est ça la démocratie).
Une version Safari royal où chaque assassin ou pas aurait une cote, nous pourrions parier via des bookmakers (Cela existe déjà mais c'est illégal comme le trafic d'organe). Au lieu que le Roi d'Espagne par exemple tue des éléphants, il pourrait s'entraîner sur des assassins ou pas d'enfants, dans le far West Espagnole au milieu du désert de Tabernas. Cela relancerait l’économie local du batiment et de l'automobile, le touriste aime la téléréalité et cette fois en plein air et au soleil. Pour les cadavres, il suffirait de réintroduire quelques rapaces... Ou de les transformer en farines animales pour nos petits délinquants qui sont évidement repérer dès leur plus jeune âge (tu es né Arabe donc tu resteras Arabe je me trompe là)...
Il faut parfois dans la vie prendre des risques...
Il y a une autre possibilité comme la peine capitale de l’exil. Un Kho-Lanta sans retour, oui, envoyer sur une île déserte (presque juste un Tyrannosaurus pour les veillées du soir) l’assassin ou pas où sa survie dépendrait uniquement de lui, il aurait le temps de réfléchir sur ses actes. Et cela couterait moins cher pour la société surtout pour celle de TF1.

Et pendant ce temps fou, j’ai une question : le fait de tuer un assassin ou pas évite t-il les meurtres futurs ?
Je replace ici le discours de Badinter (extrait)
Demain, grâce à vous, la justice française ne sera plus une justice qui tue. Demain, grâce à vous, il n'y aura plus pour notre honte commune, des exécutions furtives, à l'aube, sous le dais noir, dans les prisons françaises. Demain, les pages sanglantes de notre justice seront tournées...
Le débat intégral.
http://www.peinedemort.org/document.php?choix=4738Partie 2

Bon appétit mes petits futurs assassins et bourreaux les biens pensants vous admirent dans la mire de leur fusil...


... Une petite question à l'ami(e) qui (re)juge que la peine de mort doit être rétablie en France.

Je tue l'homme qui a violé mon enfant
J'en meurs d'envie
c'est normal et humain
je suis en état de choc
Mais aux yeux de la loi
je suis un meurtrier

Tu es pour ou contre la peine de mort
en cas de meurtre dans ce cas la ?

43 commentaires:

  1. Lire ou relire de Giono: Un Roi sans divertissement.
    Un film en a été tiré, je crois..

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour votre com. Je vais aller voir de plus près je connaissais celui de Camus " Réflexions sur la guillotine "

    RépondreSupprimer
  3. je voudrais pouvoir me faire justice moi-même
    car on punit les victimes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour rendre justice, on est pas obligé de les tuer c'est à dire de se rabaisser au plus bas de l'action humaine qui est celle de tuer...

      Supprimer
    2. un homme qui viole un enfant le tue
      l'enfant ne s'en remet jamais jamais

      Supprimer
    3. Je suis bien d'accord avec ça c'est ignoble mais la question est de savoir si on le devient à notre tour en tuant cet homme... N'est-il pas plus efficace de le mettre en quarantaine toute sa vie... Ou presque selon le jugement.
      Le problème en France, c'est que les condamner ne purgent pas leurs peines dans leurs intégralités... Là est le problème pour les victimes, c'est que les assassins sont remis en liberté trop vite...
      Le drame qui conduit à ce conflit est là, car la justice n'applique pas la loi.
      La peine de mort est abolie en France mais la loi qui condamne les assassins ne l'est pas...

      Supprimer
    4. Seinfonie en viol

      Sa musique est interne
      Ils ont cousu sa bouche
      Quand elle voulut crier
      L’accordéon des tripes
      Alors s’est replié
      Et depuis en sourdine
      En muette
      Elle chantonne lancine
      Cet opéra-déchire
      Dont le verbe fait chair
      Enfante le délire

      Sa musique est intime
      Elle est disharmonique
      Elle contrecarre en ut
      La divine douleur
      Qui fit de son enfance
      Un cauchemar sans fin
      Elle chantonne lancine
      Ce cri qui déchira
      Son corps du haut en bas
      Sa cantate enfantine

      Alors elle replia
      Ses ailes en cocon
      Sur un air de rêvage
      Qui tourne dans sa tête
      Et qui jaillit la nuit
      Quand ses sens en éteinte
      Ne la surveillent plus

      La seinfonie du viol
      Chantée lèvres cousues
      Par un chœur virginal
      Intact de son refus
      Qui un jour sortira
      Eclatant et dispersés
      Les oiseaux se tairont
      Ecrasés de terreur
      Et elle s’envolera
      Lit-vide
      Sur son cheval-fureur.

      Supprimer
    5. J'entends bien ton texte que je connais.

      Je suis là juste pour prôner l'esthétisme la poésie la nuance l'amour la liberté la tolérance la contemplation que l'on veut bien encore nous accorder ou que l'on s'accorde...

      Supprimer
    6. je ne suis pas en état de parler de cela
      cela me rend malade et pour cause
      quand il sort de prison la victime vit dans la terreur
      somatise à mort par le cancer et autres
      personne ne peut comprendre sentir souffrir l'horreur

      Supprimer
    7. Je sais.
      Mais il faut que la justice applique la loi et que les fameuses remises de peines ne soient pas décidées à huit-clos mais quelles soient publique !!!

      Supprimer
    8. gaellucciamars 26, 2013

      Tu m'enlève s les mots de la bouche avec ta réflexion, car en fait ce n'est pas la punition qui n'est pas assez forte. Car, à mon avis, les années de prison punissent plus que la mort elle même. Mais, encore faut il qu'elles soient accomplies entièrement. Combien condamnés à 20 ans n'en font en fait que 6 ou 7 ans Là je comprends que les victimes (parents des victimes) crient à l'injustice !!

      Un sujet bien exprimé

      Bravo à toi

      Emma

      Supprimer
  4. Je dis souvent : "on quitte l'enfance mais l'enfance ne nous quitte pas !".
    On s'en remet pourtant.
    Comprendre, sentir, souffrir l'horreur : possible ou impossible. Rien ne justifie la peine de mort.

    RépondreSupprimer
  5. Adhésion...

    RépondreSupprimer
  6. incantadamars 26, 2013

    je suis contre la peine de mort depuis toute petite car comme vous le dites si bien
    de quel droit des hommes ont le pouvoir de tuer même un assassin c'est devenir comme lui
    je souhaite une loi pour que ces détenus purgent leur peine
    que l'on me parle pas de bonne conduite
    et des peines bien plus lourdes longues ceci serait enfin une justice contre ces délinquants
    bisous

    RépondreSupprimer
  7. Saint_Jean_Baptistemars 26, 2013

    Depuis quand la mort d'un homme rend-t-elle la vie à sa victime?

    qu'on y réfléchisse un peu et on s'apercevra que désirer la mort d'un homme, criminel le plus infâme, ce n'est finalement qu'étancher une soif de sang que l'homme sauvage porte en lui et qui l'attache à son état de nature et auquel il renonce pour le progrès et la civilisation, qui donnent tout son sens à ce qu'il est, à ce qu'il peut être...

    Qu'on vienne pas me dire que si j'étais confronté à la mort d'un proche je ne réagirais pas de la sorte et réclamerais le prix du sang...car dans cette configuration, je trouverais bon que la force publique s'oppose à mon forfait, m'empêche de verser dans le crime et me sauve de cette barbarie où la fureur d'un barbare m'aurait entraîné avec lui...

    Ce n'est pas de l'amour, ce n'est pas du romantisme, c'est le fruit de mille ans de civilisation, qui me font penser de la sorte...

    A ce qui me semble, Eurydice a trop prolongé son séjour aux Enfers, pour en avoir rapportée ce goût du sang...

    sourire

    JB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un point vu humain dans une voie progressiste... Oui ça fait un peu langue de bois politique mais bon il fallait bien répondre

      Supprimer
  8. Bonjour,

    Pour ma part et sans me soucier le moins du monde de ce que peuvent penser les autres je suis pour la peine capitale, pour les monstres cruels, les sadiques abominables de barbarie. Oeil pour oeil dent pour dent, vie pour vie, quand une existence a été ôtée avec force atrocité... Je ne pense pas quant à moi, que l'on devienne assassin en tuant le mal.

    Dans votre poème d’évidence contre la peine de mort, vous appuyez votre fondement sur l’exécution d'un innocent. Il va sans dire, que c'est absolument déplorable. D'autant plus déplorable, que cet innocent là que vous brandissez pour justifier votre pensée, sert aussi de tremplin aux meurtriers sans foi ni loi ni âmes. Oui car c'est grâce à de tels préjugés, que des criminels s'en sortent... puis recommencent !

    Tout ça pour dire, que les partisans de la peine capitale, ne sont pas des barbares non plus. A vous entendre, vous et certains qui nourrissent la même opinion que vous, on croirait que ça y'est. Dès que l'on a trouvé un supposé assassin, il doit être systématiquement et sur le champs décapité sur la place publique. Nous ne sommes plus au moyen-age, comprenez-vous ? Et les erreurs judiciaires, même s'il en subsiste, sont relativement moindre, depuis les années 80, 90 où les test ADN, sont entrés en jeux dans les investigations, même en Amérique, combien d'innocents présumés coupables ont été remis en liberté ? Des centaines...

    Ce que je veux dire par là, c'est que quand je dis peine de mort, j'entends, après enquête approfondie. Il ne s'agit pas comme souvent certains le laissent entendre de choper un gus et de l'emmener illico presto à la potence. Nous n'en sommes plus là ! Et je trouve d'ailleurs, qu'à vouloir jouer sur la probabilité de condamner un innocent, vous jouez le jeu des assassins monstrueux, en essayant de nous faire passer, nous pour des barbares.

    Oui, pour ma part, je réclame la peine de mort pour les assassins avérés, ou leur culpabilité a été scrupuleusement prouvée quand ce ne sont pas eux mêmes qui on avoués leurs crimes .
    Pour exemple le cas de "van geloven" (et comme lui, il y en a d'autres, qui sont nourris blanchis et se régalent si ce n'est de la liberté, de tous ses apports : comme la télé, manger, boire, le sport en salle , lire etc. Ce que ne peuvent plus prétendre ceux qui ont été sacrifiés, et dont il est rarement question dans la bouche et les écrits de ceux qui prônent "l'humanité". Donc pour en revenir à ce "monstre", de van geloven, criminel sexuel multirécidiviste, qui a crevé (j'espère à petit feu) d'un cancer en tôle, savez-vous ce qu'il avait répondu à une journaliste qui lui demandait, pourquoi, il n'avait pas de meurtre d'enfants aux USA, ceci : " Vous rigolez, là bas y'a la peine de mort"...

    Alors a qui profite le crime, si ce n'est aux assassins...

    Belle journée à vous sur ce et merci pour le partage

    RépondreSupprimer
  9. Et si vous avez une petite heure devant vous, prenez la peine de voir cette vidéo. Peut-être penserez-vous un peu plus au victimes
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=qfXiEeVMR1I

    RépondreSupprimer
  10. Pour les fleurs... du lilas sur ma tombe égayerait ma mort . Je vous en remercie par avance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas fait encore entrer l'accusé... Dans ma télévision ni dans mon lit...

      ***

      Ninon…

      Etre pour la peine de mort est un droit de penser qui se respecte mais en France depuis 1981, cette peine capitale est abolie.
      Il y a des meurtres d'une barbarie sans nom mais est-il judicieux d'appliquer la peine de mort à ces monstres… Et croyez-moi ou lisez les, car les témoignages ne manquent pas, que la souffrance d'une cellule est bien plus terrible qu'une injection létale.
      Comme père de famille, je pense que pour les crimes extrêmes et démontrés, l’emprisonnement ne suffit pas ; mais je dénonce la part immorale, barbare, contradictoire, inefficace de la peine de mort. Mais plus qu’un combat de droit, l’abolition engage l’humanité de l’homme, son caractère sacré.
      La justice ne doit pas être l’expression de la volonté de vengeance, de la vindicte populaire ou le moyen ultime de répression. Elle n’est pas non plus l’interprétation erronée de la loi du talion. Car à ceux qui voient encore aujourd’hui comme vous dans le proverbe « oeil pour oeil, dent pour dent » est un appel explicite à la violence et au meurtre… J’ai retenu les paroles d’Emmanuel Levinas qui dit que l’humanité naît dans l’homme à mesure qu’il sait réduire les offenses mortelles à des litiges d’ordre civil, à mesure que punir se ramène à réparer ce qui est réparable et à rééduquer le méchant. Il ne faut pas une justice sans passion seulement. Il nous faut une justice sans bourreau.
      Dernière minutes… Je vous propose à ceux qui sont pour la peine de mort comme vous d'aller habiter dans les pays où elle existe encore... Pour vous l'Arabie Saoudite ou l'Iran ou le Yemen et pour changer en Alabama (usa) en Thaïlande voir même au Japon... Bon voyage.
      Sinon comme déjà exprimé sous le poème d’Eurydice… et pour ceux qui craignent l’avion…Comme le cynisme est de rigueur sur « jepoème », je propose la chasse à courre où l’homme serait la proie (assassin ou pas, la justice c'est comme l'arbitre, il a toujours raison, c'est ça la démocratie).
      Une version Safari royal où chaque assassin ou pas aurait une cote, nous pourrions parier via des bookmakers (Cela existe déjà mais c'est illégal comme le trafic d'organe). Au lieu que le Roi d'Espagne par exemple tue des éléphants, il pourrait s'entraîner sur des assassins ou pas d'enfants, dans le far West Espagnole au milieu du désert de Tabernas. Cela relancerait l’économie local du bâtiment et de l'automobile, le touriste aime la téléréalité et cette fois en plein air et au soleil. Pour les cadavres, il suffirait de réintroduire quelques rapaces... Ou de les transformer en farines animales pour nos petits délinquants qui sont évidemment repérer dès leur plus jeune âge (tu es né Arabe donc tu resteras Arabe je me trompe là)...
      Il faut parfois dans la vie prendre des risques...
      Il y a une autre possibilité comme la peine capitale de l’exil. Un Kho-Lanta sans retour, oui, envoyé sur une île déserte (presque juste un Tyrannosaurus pour les veillées du soir) l’assassin ou pas où sa survie dépendrait uniquement de lui, il aurait le temps de réfléchir sur ses actes. Et cela couterait moins cher pour la société surtout pour celle de TF1.

      Et pendant ce temps fou, j’ai une question : le fait de tuer un assassin ou pas évite-t-il les meurtres futurs ?

      ***

      Pour les lilas, je vous en apporterai lorsque je viendrai à Perpignan… En attendant, ne tuer personne, elles logeront dans un vase en peau de faux assassin dans votre cuisine au lieu de tapisser votre lit là… de mort.

      Supprimer
    2. EdDegas,

      Comme vous le dites, être ou non pour la peine de mort est un droit qui se respecte. Qu'elle soit abolie, soit ! Mais il n'empêche que devant la recrudescence des crimes atroces et la nonchalance de la justice devant de tels cas, souvent récidivistes, on en vienne à penser que mort ces ordures, n'auraient pu recommencer... Mais vous voyez comme vous le voulez. Vous dites aussi, que la prison pour ces "gens là", est la pire des choses. C'est faux, ils ont plus peur de la mort, pour exemple, je vous ai cité, la réponse du van geloven. Maintenant pour sur, qu'ils se plaignent de l'atrocité de l'enferment (ben voyons, les pauvres). Mais c'est pas pour ça, qu'ils auraient la bonne idée de se suicider en songeant à leurs actes abominables. Ce n'est pas pour ça non plus, qu'une fois dehors, ils se repentent... Mieux ils recommencent à la première occasion!
      Vous posez aussi à la fin cette question :" : le fait de tuer un assassin ou pas évite-t-il les meurtres futurs ?"
      à laquelle je réponds : Oui ! Les siens du moins, ceux qu'ils est susceptible de perpétrer.

      Je ne comprend pas votre "ou pas" ! Pourquoi un tel amalgame douteux ?.C'est de l'assassin que je vous parle longuement plus haut. Pas de l'innocent ! J'ai juste réagis à votre poème. Bien composé d'ailleurs, j'ai oublié de vous le dire avec tout ça. Après quoi je passerai sur la partie cynisme de votre réponse, qui m'a bien fait sourire, mais que je trouve, hors sujet ! Pourquoi ? Parce que pour moi c'est noyer le poisson, dans une eau plus que trouble. Et c'est d'ailleurs pour ça que je m'abstiens souvent de donner mon avis sur des sujets plus ou moins sérieux. Ils sont souvent détournés sur des exemples à la noix, qui n'ont en commun qu'une similitude limitée et hors contexte... Je parle d'ici est maintenant ! Et étant citoyenne française, je réagis en tant que telle, et aux vues de ce qu'il se passe dans mon pays. N'est-ce pas ? Pourquoi devrais-je aller dans certains pays pour me rendre compte de quoi que ce soit ? Il y a assez à voir chez nous, pourquoi aller ailleurs pour réagir!

      Et pour finir, je n'ai pas lu le poème d’Eurydice. J'ai lu le votre et j'ai réagis posément. Quant à dire, que nous sommes à plaindre (que j'ai vu que vous aviez dit à quelqu'un, je vous rétorquerai, c'est réciproque... Avec tout le respect que je vous dois !

      Bonne nuit !

      Supprimer
  11. orchidee28mars 26, 2013

    En aucune façon la peine de mort n'est dissuasive. Sinon le crime aurait diminué voire même disparu dans les états du moins où il sévit encore ... A l'inverse il ne diminue pas il serait plutôt en augmentation ...la roulette russe ??? La mort en elle-même n'est pas une punition ... elle est sans souffrance, rapide, la mort légale s'entend ...alors que vivre , enfermé, privé de liberté , la promiscuité ... cela est beaucoup plus difficile ... La seule chose à redéfinir est l'application de la peine qui est très peu suivie, je parle des longues peines et des perpétuités ... bien qu'il existe une clause de perpétuité sans remise de peine ... très rarement appliquée et pour cause ...il faudrait commencer par avoir plus de places en prisons , en construire ... ce qui n'est pas une priorité ... question de moyens , enfin dit-on ! si la loi était appliquée ce débat n'aurait pas lieu ...
    En fait pour les pro-peine de mort ce n'est pas pour le coupable qu'ils la veulent maintenir mais pour eux-même ... une sorte d'exorcisme en toute légalité ... mais ce sont-ils posé la question de savoir s'ils se sentent mieux après ??? non !!! car la réponse est : NON ! la mort ne redonne pas la vie à celui qui est parti ... le manque est toujours là et la colère n'est pas apaisée pour autant ... Celui qui tue, même s'il la loi l'y autorise n'en reste pas moins un assassin ... ce sont juste les termes qui changent ... Rappelez-vous les bourreaux, bourreaux de pères en fils , ne pouvaient exercer autre chose, ne pouvaient sortir de cette "caste" ... et pourquoi ? parce qu'il n'était pas question de se mélanger avec celui qui donne la mort ... il fallait bien quelqu'un qui fasse le sale boulot !

    En France , la peine de mort est abolie et il n'y a pas plus de crime qu'aux états-unis dans les états où elle est en vigueur comme au Texas qui exécute à tout va ... La véritable punition pour un criminel, c'est de vivre, mais de vivre enchaîné et sans possibilité d'en sortir !!! Le travail à faire il est là ! faire appliquer les jugements ... Tant que l'application des peines se substituera aux jugements de tribunaux, alors ce débat aura cours !
    Je partage votre point de vue !!! combien ont été envoyé à l'échafaud alors qu'ils n'auraient pas dû !!! la justice est humaine, la justice est faillible !!!

    Amitiés / Orchidee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nos esprits se rejoignent quant à nos mains il n'y a qu'un pas... D'un justicier masqué !

      J'écris souvent des bêtises...

      Supprimer
  12. Je vous suggère de lire "Réflexions sur la guillotine" d'A. Camus.

    Extrait...

    ...La maladie de l'Europe est de ne croire à rien et de prétendre tout savoir. Mais elle ne sait pas tout, il s'en faut, et, à en juger par la révolte et l'espérance où nous sommes, elle croit à quelque chose elle croit que l'extrême misère de l'homme,
    sur une limite mystérieuse, touche à son extrême grandeur.
    La foi, pour la majorité des Européens, est perdue. Avec elle, les justi-fications qu'elle apportait dans l'ordre du châtiment. Mais la majorité des Européens vomissent aussi l'idolâtrie d'État qui a prétendu remplacer la foi. Désormais à mi-chemin,
    certains et incertains, décidés à ne jamais subir et ne jamais opprimer, nous devrions reconnaître en même temps notre espoir et notre ignorance, refuser la loi absolue,l'institution irréparable. Nous en savons assez pour dire que tel grand
    criminel mérite les travaux forcés à perpétuité.
    Mais nous n'en savons pas assez pour décréter qu'il soit ôté à son propre avenir, c'est-à-dire à notre commune chance de réparation.
    Dans l'Europe unie de demain, à cause de ce que je viens de dire, l'abolition solennelle de la peine de mort devrait être le premier article du Code européen que nous espérons tous.
    Des idylles humanitaires du XVIIIe siècle aux échafauds sanglants,la route est droite et les bourreaux d'aujourd'hui, chacun le sait, sont humanistes. On ne saurait trop, par conséquent se méfier de l'idéologie humanitaire dans un problème comme celui de la peine de mort. Au moment de conclure, je voudrais donc répéter que ce ne sont pas des illusions sur la bonté naturelle de la créature, ni la foi dans un âge doré à venir, qui expliquent mon opposition à la peine de mort...

    RépondreSupprimer
  13. johnkerberemars 26, 2013

    Que je sache la Peine de mort est abolie en France!!!


    Il y a force de LOI!!!

    J'ai assisté aux exécutions de BONTEMPS et de BUFFET à la Santé!!

    Plus jamais je ne veux voir ça!!!

    Je suis un farouche opposant à la Peine de Mort!! Because certains ont été exécutés alors qu'ils étaient...innocents!!

    Si la Peine de mort n'avait pas été abolie...quid de Patrick DILLS??? Et autres!!!

    Amitiés

    JK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BONTEMPS et de BUFFET

      Certains on des noms prédestinés...

      Et pour Dills une victime française d'une erreur judiciaire... D'autres non pas eu cette chance !

      Supprimer
  14. Theysgeur-S.mars 26, 2013

    Quel magnifique et long poème; ou devrais-je dire poèmes car j'ai l'impression d'en lire plusieurs incorporés sous un seul titre.

    Terrifiant voyage, plein de justice, d'angoisse, de dénonciation...

    Merci encore beaucoup pour ce voyage qui me rappelle quelques uns de mes vers mais qui n'en approche pas le sens complet ni les mots.

    Cordialement

    Theysgeur-S.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Theysgeur-S.mars 26, 2013

      Je relis. J'adore! Et je note +1

      Merci pour cette dure poésie.

      Supprimer
    2. La deuxième lecture est souvent plus lisible avec plus de lumière

      Supprimer
  15. ___sarah___mars 26, 2013

    le tout en poèsie, je te suis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui merci...
      Le train est en marche
      il faut rajouter des wagons
      Je ne brade jamais l'idée
      ni le sujet ni le commentaire
      sinon mieux vaut se taire
      Car un des premiers signes de l'intelligence
      est celui de s'abstenir
      quand on a rien à dire
      Alors j'écoute
      c'est déjà bien
      et je réfléchis encore mieux
      Le juste milieu...
      comme dit Confucius
      est la position d'équilibre

      Supprimer
  16. je suis contre la peine de mort, je suis même incapable de tuer une mouche ou une araignée et je vais de mon pas tranquille fleurir les tombes des oubliés...

    RépondreSupprimer
  17. essentialmars 26, 2013

    Je suis bien d'accord avec toi, pourquoi pas la guillotine pendant qu'ils y sont, sur la place publique?...!
    Une de ces personnes bien "pensantes", alors que je défendais le droit à la vie, m'a demandé alors si j'étais pour ou contre l'avortement... bien sur j'ai répondu que j'étais pour, et me voilà dans le camp des assassins...rires!!!
    j'ai soigné des gamines de 13, 14 ans, s'étant fait violé ou ayant subi une tournante, suite à cela, se retrouvaient enceinte, je les ai accompagné en ces moments douloureux dans le corps d'une femme, quand on enlève les prémices d'une vie...

    Voilà

    Merci à toi

    Marie


    J'ajouterai, pour finir, que, 2 fois j'aurai pu avoir envie de faire justice moi-même dans ma petite vie...

    RépondreSupprimer
  18. le titre est un sublime sort
    tout autre n'est que décors
    sourire
    b journée

    RépondreSupprimer
  19. eurydice18mars 26, 2013

    J'ai une question à vous poser : Un gendarme qui abat un terroriste qui a tué plusieurs personnes est-il un assassin ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NON... Puisqu'il est en mission et que le gendarme est un militaire un gardien de la paix il est agrémenté, il peut selon la loi (encore une fois) se servir de son arme en état de légitime défense. Sa première mission d'ailleurs n'est pas de tuer au contraire mais de le capturer vivant pour notament avoir des informations qui permettraient d'éviter d'autres assassinats d'enfants ( Si tu sous entends de Mohamed Merah)...
      Il ne faut pas confondre meurtre entre partie civile et mission de la dst de la bac et surtout du RAID.
      C'est comme pour ceux qui interviennent au Mali ou lors qu'une prise d'otage... Il ne vont pas là-bas pour tuer n'importe qui ou faire n'importe !

      Supprimer
  20. Je suis pour la peine de mort, ou à défaut qu'il existe une vraie perpétuité amitiés

    RépondreSupprimer
  21. Je dois dire que j'ai lu beaucoup de coms en biais,mais je partage votre avis,Jamespx. Votre propos ,est plein d'intelligence et de nuances.Il présente dans leur globalité toutes les faces du problème,en toute sérénité.
    J'appuierais davantage encore(bien que ce ne soit pas le centre de
    la question) sur la recherche de culpabilité de tout accusé.
    Avant les décisions de justice(en cours d'assise),il y a le travail de la gendarmerie et de la police qui sont chargées d'établir les preuves et donc les culpabilités...
    Et ce n'est pas si simple! Il y a souvent des doutes!Donc risque d'erreurs judiciaires...A ce seul titre...

    Merci de votre réflexion ,dénuée de passion,et riche d'argumentation.

    Nyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. johnkerberemars 26, 2013

      Ben évidemment...on n'est pas infaillibles!! Une collègue???

      Si la peine de mort avait existé lors de l'Affaire d'Outreau?? Combien d'innocents zigouillés???

      Ceux qui prônent la peine de mort sont des barbares!!!

      JK

      Supprimer
    2. Pas collègue...sourire..
      Mais juste pour rappeler ,quand on parle d'erreurs judiciaires,
      que les juges ,professionnels ou non, fondent leur intime conviction sur des dossiers qui sont établis par les gens du corps qui vont sur le terrain (entre autres).
      Tout ce travail ,en amont, est finalement l'essentiel dans l'établissement de la culpabilité..
      Et ,il me semble que ,les médias aidant,cela est perdu de vue dans l'esprit de nombreuses personnes...ET pourtant le procès va
      s'établir sur ces fondations.D'où la nécessité ,de lucidité et calme garder ,quand on se forge une opinion ,qui va emprisonner
      peut-être un innocent à vie...à fortiori lui ôter la vie...
      D'où la necessité également de juges plus sereins sur ces questions que les citoyens trop impliqués personnellement.
      Comme le dit le saint du site,Jean-Baptiste?,mille ans (et plus)
      de civilisations doivent servir à cette avancée de l'humanité au coeur l'homme.

      Merci ,JK, de m'avoir donnée la possibilité d'affiner mon point de vue...
      Nyx

      Supprimer
  22. Oui malgre tout ... Moi je suis pour ... !!!
    ...
    Autre question...pour un autre cas de figure - attention c est fictif -
    ma vie est en danger
    On me martyrise et me viole ... je sais qu il n y aura pas de temoins apres
    et la seule solution est de tuer mon agresseur ...
    Dois tout subir sans tenter de sauver ma vie ?
    ou tuer ... en sachant que je serai moi aussi un'e) meurtrier(e) ????


    RépondreSupprimer