« Je n’invente rien. Mais j’ai conçu un espace qui s’il n’est pas des plus étonnant me permet d’être au moins plus sincère avec le monde. » James Px.

.

.
Je suis Paris Bruxelles Nice Berlin Afrique Moyen Orient Je suis monde Je suis en vie Je suis ici

24 juin 2011

Un suicide collectif pour tuer le temps

J’ai un jeu absolument impitoyable celui de tuer le temps perdu ; je prends mon oreiller qui dort, je le mets sous mon pull sans ovaire et je dis :
« Oh serais-je enceinte ! ».
A ce moment précis le silence résonne et soudain la chambre se plie de rire, car c’est la farce la plus drôle du monde, bien que personne ne soit là.
Ai-je perdu la tête ?
Dans les nuages, dans le cirage peu importe et face au miroir je me dis :
« Est-ce moi ? » et le visage hilare puis stoïque répond :
« Sans doute ».
Je retire mon oreiller en duvet d’oies sauvages anti allergique et surpris il regarde s’envoler les oies autour de lui, et il crie :
« Oh surprise ! C’est l’envol d’un homme en cage ».
Mais rien ne décolle, hormis le papier peint du mur ; je reste seul, le rire jaune et forcé de constater que le bonheur d'un oreiller non partagé n’est pas drôle.
Je me lève, me rase, prends une douche, enfile un pantalon, et pars bosser comme un con.
Arrivé au bureau, avachi sur mon fauteuil en skaï, à la fin d’un commentaire virtuel, je rumine le vague projet d’un suicide collectif géant histoire de tuer le temps et tout ce beau monde que je ne connais pas.
Sept heures, je me réveille avec un mal de crâne terrible et je me rappelle de ce jeu mortel sur lequel  notre personnalité sociale est une création de la pensée des autres.
Ne serais-je pas encore mort alors que la météo annonçait un temps désastreux ?
Finalement le temps est là pour nous sauver de l'ennui et non l'inverse et si vous croisez des mauvais esprits ne les écoutez pas, et rester encore un peu sur l'oreiller pour rêver à tout ce qui vous reste à accomplir.

37 commentaires:

  1. j'adore cette histoire
    merci
    qu'est-ce qu'un pull sans ovaires
    c'est un tricostéril
    oui je vais me suicider en direct sur jepo au skype
    histoire de faire de la pub à je ne sais qui
    La dame

    RépondreSupprimer
  2. L-or-en_main-franchejuin 25, 2011

    Bonne idée. J'allume le gaz, ferme les fenêtres et n'oublie pas les barbituriques

    RépondreSupprimer
  3. Les barbies tuent, rick !
    Maranne

    RépondreSupprimer
  4. excellent poéème décadence violente chute fatale et espoir fragile
    yoche j'aime

    RépondreSupprimer
  5. n empêche ce texte est super
    vraiment

    on sent la solitude ...
    et la griserie de l'humour
    presque perdue dans l 'oreiller de plume
    ou se réfugie quelquefois,la tendresse

    j ai beaucoup aimé...

    Josy01

    RépondreSupprimer
  6. J'espère que le suicide collectif n'aura pas lieu,
    douce nuit James.

    amicalement

    Paule

    RépondreSupprimer
  7. L-or-en_main-franche
    Je voyais une mise en scène plus poétique et mystique genre grand feu de joie à la manière « temple solaire » ... Où l'on ira tous se cramer la gueule !
    Sinon le temps c'est bien si on sait s'en servir !

    RépondreSupprimer
  8. moi je veux bien allumer la mèche,,,d'un grand feu de paradis artificiel

    J'aime ta prose,,simple et durement morose qui finit en lumière

    Larme rieuse d'Orange ... douce

    RépondreSupprimer
  9. et rester encore un peu sur l'oreiller pour rêver à tout ce qui vous reste à accomplir. ----> restez.

    Dommage (à mon goût) de citer jepoéme, tant ce texte est universel.
    On retrouve l'auteur avec ses connaissances, son maniements de la langue des plus heureuses, son regard lucide et acéré, sa tendresse sous l'oreiller.

    Bravo ! (que j'ai bien fait de revenir sur cette planète)

    éclaircie-Ambilca

    RépondreSupprimer
  10. un texte plein de craintes sur cet avenir ...

    Bel écrit

    chocotityne

    RépondreSupprimer
  11. excellent ce fut un plaisir
    Merci
    +1vote

    Vilaine

    RépondreSupprimer
  12. mmmmmm hum
    La Dame

    RépondreSupprimer
  13. Et Klaus Barbie gaze qui dans votre duel (L-or-en_main-franche - Maranne) ?

    RépondreSupprimer
  14. ..::||▲ ◊.* ▓ [ ❤ ][ ❤ ][ ❤ ] ▓ *.◊ ▲||::..

    Citation du message publié par La_D_Ame

    mmmmmm hum

    Je dirais même mieux mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm hummmmmmmmm..:))
    Bonjour James et douce journée au milieu des flammes...

    Patricia

    ..::||▲ ◊.* ▓ [ ❤ ][ ❤ ][ ❤ ] ▓ *.◊ ▲||::..

    RépondreSupprimer
  15. Merci yoche
    Pour le passage sur cette nouvelle ... Pas si mauvaise !
    A plus

    RépondreSupprimer
  16. Patricia je dirai même ho ô lala
    Marine incendiaire porte flambeau

    RépondreSupprimer
  17. L-or-en_main-franche
    Ah attention avec vos investigations de bon goût vous allez réveiller l'inspecteur DeRick !

    RépondreSupprimer
  18. J'ai beaucoup aimé la chute qui me va à merveille:
    Finalement le temps est là pour nous sauver de l'ennui et non l'inverse et si vous croisez des mauvais esprits ne les écoutez pas, et rester encore un peu sur l'oreiller pour rêver à tout ce qui vous reste à accomplir.
    Gadiri

    RépondreSupprimer
  19. Se suicider ensemble chacun avec son polochon en main....On se brûlera les plumes d'oie ou doigts encrés... Une photo collective avant James
    LORCHIDEE

    RépondreSupprimer
  20. Josy01
    J'aime jongler avec l'écriture sur le thème de l'illusion comique dans laquelle nous ne savons plus si c'est de la réalité ou de la fiction.
    L'instabilité du monde nous amène à avoir des divers histoires qui se croisent sans jamais vraiment communiquer entre elles, à cause ou grâce à internet et des sites sociaux ... Cette non rencontre aboutit à la solitude et notamment celle des femmes de 30/50ans paradoxalement des femmes émancipées et libre ... Vaste sujet.

    RépondreSupprimer
  21. epku collectif ??????????????????,,

    diantreeeeeeeeeeeeee

    lol

    coucou James

    bisous

    Christine

    RépondreSupprimer
  22. Paule
    C'est une question à méditer ... Tout est possible, c'est une question d'organisation mais le plus beau voyage est de rester en vie finir ce que nous avons tous commencé ... C'est à dire de vivre ensemble.
    Et je finirai par dire : « agissons avec gentillesse sans attendre de la reconnaissance ou plus précisément agissons envers les autres comme nous aimerions qu'ils agissent envers vous ».

    RépondreSupprimer
  23. Orange
    La simplicité a le mérite d'être compris par tous ...
    Ce qui n'enlève rien à sa profondeur ! C'est uns histoire d'oxygène et de maîtrise amer ... Apnée ou bouteille, orange pressée ou confite j'aime les deux ... A plus et bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  24. Ambilca
    Je vois que vous avez bien cerné mon aura si j'ose dire !

    RépondreSupprimer
  25. chocotityne
    Parmi les fous, on craint d'être fou ... Et vous ?

    RépondreSupprimer
  26. Un sujet original que ce suicide collectif ! Lorsque l'on en dort pas, que faire pour tuer le temps ? Il m'arrive d'imaginer mille et une choses et de me réveiller le lendemain toute engluée de mes mauvais rêves . Le tient (dont j'aime l'oreiller) me plait beaucoup et m'amuse tout en faisant réfléchir à ce que notre esprit est capable d'imaginer dans l'inaction. Heureusement tu te réveilles bien que migraineux lol ! et n'ayant pu mettre à exécution ton projet! heureusement pour nous.
    Ce soir je roulerai mon oreiller et je penserai à toi ahahahaha ahahahaha

    Merci JamesPx, j'ai aimé ce texte.
    Blanche

    RépondreSupprimer
  27. Merci Blanche que tu ai compris le sens de cette nouvelle sous le jour d'une illusion comique ... N'empêches pas quelque réalités ...

    RépondreSupprimer
  28. Contrairement à Blanche j'avais ressenti une angoisse surprenante ...celle de perdre carrément pied sur "cette terre"..... une mauvaise passe ...suite à une disparition qui t'a laissé dans la douleur ...vouloir tout oublier mais ne le pouvant vraiment ...on refait surface encore plus anéanti que lors de ce sommeil "peut être voulu...et espérer"
    Marie-rose

    RépondreSupprimer
  29. La Dame
    Ah ! Autocheirothanatophobie ...

    RépondreSupprimer
  30. Patricia
    une petite flammekueche pour midi ... tu viens

    RépondreSupprimer
  31. coucou cher ami James
    Heureuse de te savoir toujours vivant
    bizz
    Christine

    RépondreSupprimer
  32. Gadiri
    La chute des corps voilà une belle fin ! C'est la gravité qui joue son rôle alors veillons à la contrôler histoire de ne pas s'écraser ...
    Merci

    RépondreSupprimer
  33. LORCHIDEE
    Voilà a part que je déteste le polochon tu en as chez toi ... Ah cela existe toujours ! Sinon pour la photo j'ai ce qu'il faut tant que l'oiseau reste en cage ...

    RépondreSupprimer
  34. Nœud serré, un corps mort flotte sur l'océan étal comme une tache d'huile de vidange perdue dans l'ornière d'un casse. Un temps désastreux, composé d'orages qui refusent de crever comme des chiens, me sauve de l'ennui mais m'éreinte sur mon lit où je me liquéfie dans les bras dévorant de l'amour éperdu.
    Eschylle

    RépondreSupprimer
  35. Apparemment, tu as du mal à dormir seul, et les (mauvaises) pensées sont les seules à te tenir compagnie... Mais j'aime bien tes jeux de mots, bien trouvés, bravo!
    Quant à l'idée de suicide, tuer le temps est une bien mauvaise idée car l'ennui serait éternel

    RépondreSupprimer
  36. Bon, en premier fou-rire(oups désolée*__*) ensuite un suivi de plumes blanches dans ta... heu... chambre ! ben oui redésolée, fallait aller au salon !la j'ai plein ta pauvre tête, puis j'ai eu peur de batailler avec des esprits! (à par ceux de ma forêt...) bref, tu m'as amusée; fait rire et fait peur.... quand au gaz, non merci,et si je dois faire une overdose, elle sera de chantilly !!
    Sourire pour toi James*___*
    PS je veux bien partager des litres de chantilly !rire en sourire*
    ou alors va faire un tour sur mon île magique !*___*Clem*

    RépondreSupprimer