« Je n’invente rien. Mais j’ai conçu un espace qui s’il n’est pas des plus étonnant me permet d’être au moins plus sincère avec le monde. » James Px.

.

.
Je suis Paris Bruxelles Nice Berlin Afrique Moyen Orient Je suis monde Je suis en vie Je suis ici

3 févr. 2011

« Ecrire, c'est très dur, avec de grandes fenêtres de joie »


«Si la poésie n'a pas bouleversé notre vie, c'est qu'elle ne nous est rien. Apaisante ou traumatisante, elle doit marquer de son signe ; autrement, nous n'en avons connu que l'imposture.»
Andrée Chedid.

9 commentaires:

  1. Ces belles phrases peuvent être citées plus d'une fois pour qu'elles ne tombent pas dans l'oubli. Excellent à méditer !
    Merci James... certains poux aident à cicatriser quand une mouche vous pique... (on se comprend...)
    Bise et belle soirée !
    Clarinette

    RépondreSupprimer
  2. Merci du partage
    J'y penserais demain à ce proverbe!
    Bonne soirée James
    merdesiles2

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien aimé le montage visuel et musical
    Fragile et si Jolie voix!

    Merci pour ce poétique.... instant

    Heu...Pour le vote, je suppose que tu t'en....
    L'adresse est notée!

    •*¨`*•.¸(¯`✫Douce et créative semaine✫´¯)¸.•´*¨`*•✫

    Nayhenni

    RépondreSupprimer
  4. C'est une pensée de Chedid que j'ai déjà proposée à la réflexion des membres de Jepo... un post noyé sous les tonnes d'inepties du forum. *rire*

    --aleyna--

    RépondreSupprimer
  5. --aleyna--
    L'épilepsie se soigne après la mort, est-ce absurde What else ... Mais je poste par hommage pour un poète qui vient de disparaître peu m'importe la rancœur et autres balivernes...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour James,
    Très belle citation d'une grande dame qui vient de nous quitter et que j'admire. Merci!
    Merci également pour les gentils mots adressés à ma fille, je suis touchée!
    Amicalement,
    Kenza

    RépondreSupprimer
  7. J'ai toujours l'impression de commettre une imposture quand j'écris et surtout quand je publie un poème comparé à des grands comme Baudelaire par exemple, mais une chose est certaine, s'il parait que "nous n'écrivons pas parce-que nous avons quelque chose à dire, mais parce-que nous avons envie de dire quelque chose" (Emil Cioran), cette envie irrepressible se fait sentir chez moi chaque fois que je vais très très mal, ou au contraire lorsque je vais très très bien, quand par exemple je suis très amoureuse !!!
    Désolée de n'avoir pas trop commenté tes (on se tutoie, on se vouvoie ?) publications immédiatement, et toutes, mais tu écris beaucoup et je manque d'énormément de temps !!!
    Mais, je te suis, et je suis toujours admirative.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  8. Kenza...La vie est courte, mais elle nous laisse toujours du temps pour la courtoisie. Alors merci

    RépondreSupprimer
  9. Mathilde... Dans la flatterie, aucune précaution à prendre, aucune limite à respecter. On ne va jamais trop loin.
    Attention quand même aux virages !
    Si j'écris «vous et tu dans ma poésie» je ne danserai jamais en tutu chez vous...
    Au choix rire
    A plus
    James Px.

    RépondreSupprimer